L'alimentation sans gluten

Interview avec la diététicienne Stéphanie Dufant qui répond à nos questions.

L'alimentation sans gluten

Qu’est-ce que le gluten ?

 

Le gluten est un mélange de protéines contenues dans plusieurs céréales.

 

Où se trouve-t’il ?

 

Le gluten est présent dans le blé, l’orge, le seigle, certains types d’avoine et dans les dérivés de ces céréales (comme la farine).

 

Est-ce qu’il y a une différence entre le blé et le blé complet ?

 

Le blé et le blé complet contiennent tous les deux du gluten.

 

Pourquoi cet engouement du sans gluten ?

 

On constate actuellement un engouement pour toutes les alimentations “sans”. Que ce soit l’alimentation sans gluten, sans lactose, sans lait de vache, sans produits animaux…

Toutes ces alimentations “sans” font l’objet de beaucoup de publicités comme tous les phénomènes de mode.

 

Quelle est la différence entre allergie et intolérance ?

 

L’allergie fait intervenir le système immunitaire : le corps produit des anticorps pour lutter contre une substance reconnue comme néfaste pour le corps.

L’intolérance ne fait pas intervenir le système immunitaire.

 

Mais alors ? Pourquoi devient-on intolérant ?

 

Cela dépend des personnes, il n’y a pas une cause bien définie.

 

Pourquoi associe-t’on un régime sans gluten et sans lactose ?

 

Lors d’une intolérance au gluten réelle, la paroi intestinale est endommagée ce qui peut déclencher une intolérance au lactose. Souvent l’intolérance au lactose disparaît après quelques semaines de régime sans gluten.

 

Y-a-t’il des tests médicaux à effectuer avant de démarrer une alimentation sans gluten ?

 

Il est important de faire des tests avant d’éliminer définitivement le gluten de son alimentation. Le premier test est une prise de sang pour rechercher certains anticorps. Le deuxième est une biopsie de l’intestin grêle par endoscopie.

On peut également tester une alimentation sans gluten pendant plusieurs semaines et voir si on a des effets bénéfiques (confort digestif, moins de fatigue…). Si on ne constate aucun changement, il faut réintroduire le gluten.

 

Peut-on faire le choix d’éliminer le gluten sans raisons médicales ?

 

Par définition un choix est personnel donc oui on peut choisir d’éliminer le gluten sans raison médicale. Il faut simplement le faire en toute connaissance de cause donc bien connaître les difficultés qu’une alimentation sans gluten entraîne, ne serait-ce que socialement et revoir toute son alimentation pour éviter les carences. Je conseille de rencontrer une diététicienne.

 

Comment réadapter une alimentation dans le cadre d’un régime sans gluten ?

 

Une alimentation sans gluten nécessite de supprimer certaines céréales, il faut donc apprendre à cuisiner et à consommer d’autres aliments apportant les mêmes nutriments. Pour passer à une alimentation sans gluten de façon optimale, je conseille de rencontrer une diététicienne.

 

Est-il nécessaire de diversifier les farines ?

 

D’une façon générale, plus l’alimentation est diversifiée plus le corps reçoit tous les nutriments dont il a besoin. C’est dont important de diversifier les farines mais aussi tous les autres types d’aliments : viande, légumes...

 

Risque-t’on de développer de nouvelles allergies ou intolérances ?

 

Non. Par contre, si on est légèrement sensible au blé, le fait de supprimer complètement le blé peut entraîner une augmentation de la sensibilité. Et si on essaye plus tard de réintroduire le blé, on le tolère moins bien. Il faut donc éviter les évictions totales (sauf cas de maladie coeliaque ou d’allergie vraie).


Partager cet article

Commentaires


Aucun commentaire pour cet article.

DEPOSER VOTRE COMMENTAIRE